Le vieux Nice
Promenade des Anglais
Nice Nord
L'Ouest
L'Est
Le Centre
Cimiez
v
 
CIMIEZ

PLAQUES D’ARCHITECTES : LES BIASINI

photC’est surtout à partir des années 1880 que les architectes signent leurs œuvres en apposant une plaque sur leur construction.
Dans le quartier de Cimiez la famille d’architectes Biasini a ainsi laissé son nom sur plusieurs villas, immeubles et hôtels.
Sébastien Marcel Biasini (1841-1913) est le fils d’un tailleur de pierre niçois. Il se forme au métier d’architecte à l’école des Beaux Arts de Paris où il fait de brillantes études (s’il n’en sort pas avec le titre de DPLG, c’est parce que le diplôme n’a pas encore été créé). Il revient faire une carrière à Nice à partir de 1868. Il réside à la villa Les Arènes, juste en face l’hôtel du Régina dont il est l’architecte.
Son œuvre est importante et variée. On lui doit un grand nombre de villas, commandes de l’aristocratie internationale (comme dans le quartier de Sainte Hélène, la Villa Les Palmiers d'Ernest Gambart (1879), siège actuel des Archives Municipales ou la villa de la comtesse Starzinski (1873) sur la promenade des Anglais.
Il construit aussi des immeubles de rapport et de grands hôtels, comme le Riviera Palace (sur le boulevard de Cimiez).
Son style est un bon représentant de l’éclectisme caractéristique de la Belle Epoque.
Il repose dans le cimetière de Cimiez.
Son fils Félix (1874-1965) devient lui aussi architecte, passe lui aussi par l’Ecole des Beaux Arts de Paris où il obtient le diplôme en 1900.
On retrouve sa signature sur un certain nombre de bâtiments du quartier de Cimiez comme le palais Buisine (un immeuble de rapport sur le boulevard de Cimiez).